Contrecoeur

Contrecoeur adopte son budget 2016

budget1Le conseil municipal de la Ville de Contrecœur, déposait ce mardi 15 décembre en assemblée extraordinaire, ses propositions pour les prévisions budgétaires 2016 ainsi que pour le plan triennal d’immobilisations (PTI) 2016-2017 2018.

Marquée par la croissance et le développement, la Ville de Contrecœur présente un budget qui respecte la capacité de payer de ses contribuables tout en ne limitant pas pour autant ses projets et ses investissements. « Nous tenions à situer l’augmentation du taux de taxation près de l’IPC » (Indice des prix à la consommation), précise la mairesse de la Ville de Contrecœur, Mme Suzanne Dansereau. « Nous profitons du contexte de croissance dans lequel notre Ville évolue. Notre population a augmenté de 4,97 % depuis 2014 et notre développement résidentiel est en hausse de 2,69 %. Ce budget nous permettra entre autres de limiter l’impact du dépôt du nouveau rôle d’évaluation 2016-2017-2018, tout en gardant nos objectifs de développement économique. »

Le taux de taxes est à la baisse et passe de ,644 $ à ,597 $ par 100 $ d’évaluation pour les contribuables de Contrecœur.

Le budget 2016 se chiffre à 13 261 163 M$, en hausse de 4,76 % par rapport à celui de 2015 qui s’élevait à 12 658 193 M$. Pour réussir à équilibrer son budget, la Ville pourra compter sur des revenus supplémentaires provenant de l’augmentation de sa richesse foncière qui franchit le cap du milliard de dollars, passant de 912 M $ à 1,032 milliards $.

Compte de taxes pour la maison unifamiliale moyenne

Pour le propriétaire d’une maison unifamiliale moyenne évaluée à 244 280 $, le compte de taxes 2016 s’établira à 2 069 $, ce qui représente une légère hausse de 0,92 %, soit 18,78 $.

Le tarif résiduel pour les immeubles résidentiels, les immeubles de six logements, la catégorie agricole et les terrains inexploités, est fixé en 2016 à 0,597 $ pour chaque tranche du 100 $ d’évaluation et est en baisse de 0,047 $ sur le taux en vigueur en 2015.

 Pour le résidentiel, les tarifs des services d’eau, de matières résiduelles, d’égout ou de fosse septique, sont fixes et ne subissent aucune augmentation en 2016. Les commerces seront imposés à la baisse en 2016 soit 1,4646 $ par 100 $ d’évaluation comparativement à 1,671 $, en 2015. Le taux industriel diminuera à 1,5177 $ comparativement à 1,721 $, en 2015.

Nouveau rôle triennal d’évaluation

L’année 2016 est marquée par le dépôt d’un nouveau rôle triennal d’évaluation. Les valeurs qui y sont inscrites seront en vigueur pour les exercices 2016, 2017 et 2018. Le rôle d’évaluation est en augmentation de 13,04 % par rapport au rôle d’évaluation 2015.

Le nouveau rôle comporte des augmentations substantielles de valeur des terrains. Cependant, les fluctuations de valeur ne sont pas uniformes. Ainsi, nous constatons que 51 % des contribuables recevront un compte de taxe inférieur à celui de 2015, 30 % des contribuables verront leur compte augmenter entre 1 et 100 $ et tandis que 19 % des contribuables seront touchés par une augmentation de 101 $ et plus. Les valeurs des propriétés ont évolué différemment selon le secteur où elles sont situées.

Plan triennal d’immobilisations (PTI) : 6,7 M$ en 2016

« Nous demeurons, comme Ville responsable, à l’affût des programmes de subvention afin de financer des projets autrement que par l’emprunt dans le but de réduire notre dette. En 2017 et 2018, nos investissements seront guidés par l’évolution de plusieurs dossiers, notamment le développement de la zone industrialo-portuaire et du Pôle logistique régional de Contrecœur, les actions découlant de la Politique familiale et du MADA, puis la mise aux normes de capacité de l’usine d’épuration des eaux usées », ajoute la mairesse Suzanne Dansereau.

Pour ce qui est du Plan triennal d’immobilisations (PTI) 2016-2017-2018, le conseil municipal a planifié des investissements de l’ordre de 23 M$. En 2016, un montant de 6,7 M$ est prévu en immobilisations, dont plus de 2,7 M$ provenant de subventions.

Parmi les projets priorisés par le conseil municipal en 2016, mentionnons la mise à niveau des équipements de l’usine de filtration (1 340 500 M$), la conservation de notre patrimoine avec l’acquisition et la mise à niveau de l’édifice Genfoot (1 473 000 M$), l’aménagement du parc François-De Sales-Gervais (quai municipal) et le réaménagement du parc Cartier-Richard (en vertu du plan directeur des parcs et espaces verts) (2 398 322 $), le plan de réaménagement de la bretelle de l’autoroute 30, à la sortie St-Antoine ainsi que la réhabilitation des infrastructures selon le plan d’intervention de la Ville.

La Ville de Contrecœur met à la disposition de ses contribuables différents documents sur le budget et les finances de la Ville sur son site Internet au lien suivant.

Print Friendly
Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone