Archives

Richelieu: la performance web des candidats

Les citoyens de St-Roch-sur-Richelieu sont appelés aux urnes lundi le 9 mars dans le cadre de l’élection partielle de Richelieu. Le Contre-courant a analysé la performance web des différents candidats.

Sylvain Rochon, PQ

pqLe Parti québécois a réservé une page web facilement accessible au candidat Rochon qu’il utilise entre autres pour partager les témoignages vidéo de gens le soutenant. Un bel effort a été fait de ce côté avec de nombreux témoignages en ligne. Les différents événements auxquels il a participé ont été également mis en ligne sous forme vidéo par le parti. Un électeur qui le désire a donc l’opportunité d’entendre et de voir facilement Sylvain Rochon. Sur les médias sociaux, le candidat a utilisé timidement Twitter avec quelques entrées par jour. Le parti a relié la page Facebook personnelle de Sylvain Rochon au site du parti. Cette page, bien remplie par le candidat, ne pouvait être suivie sans que le candidat n’ait accepté notre invitation d’amitié. Au niveau communication, les communiqués ont été nombreux,  variés, le candidat se présentant avec les personnalités du parti. Les thématiques ont couvert une variété de sujets, bien qu’on aurait apprécié entendre parler de santé… Il a également bien performé lors du débat disponible en ligne, son style nous rappelant l’ancien député Sylvain Simard ce qui devrait plaire aux sorelois.

siteweb1facetestpintwitter

 

 

SITE WEB 7/10, Médias sociaux 7/10, Communiqués 9/10

 

Benoît Théroux, PLQ

plqLe Parti libéral a permis au candidat Théroux d’avoir un fort beau site web. Les engagements du candidat y sont bien en évidence. On n’y trouve cependant pas de capsules vidéo ou audio qui nous auraient servi à mieux connaître le candidat. Sur les médias sociaux, bien c’est très modeste, Benoit Théroux n’ayant pas de compte Twitter ou Facebook. Le Parti libéral twittait cependant pour lui sous le hashtag #Richelieu. Au niveau communication , les libéraux n’ont pas chômé et sont parvenus à émettre nombre de communiqués concernant les engagements du candidat et les enjeux locaux. Un tour de force si on pense au genre de nouvelles qu’émet de ce temps-là le national ! Lors du débat webdiffusé on a pu noter son manque aisance à parler en public même si, sur le fond, il semblait bien connaître ses dossiers.

siteweb1facetestpintwitter

 

 

SITE WEB 8/10, Médias sociaux 2/10, Communiqués 9/10

 

Jean-Bernard Emond, CAQ

caqLa CAQ n’a pas aidé beaucoup son candidat via sa page officielle puisqu’on y trouve pas le lien vers la page du candidat. Une fois la page trouvée via le Twitter du candidat, on visite un site limpide et minimaliste. Toute l’information pertinente est  présente, le lien vers Youtube ne fonctionnant pas cependant. Sur les médias sociaux, la CAQ a vraiment fait un bon travail. Le candidat, le parti , et quelques sympathisants, dont l’incontournable Pierre Morin, ont bien fourni le fil twitter #Richelieu. Jean-Bernard Émond et son équipe ont assuré sur Facebook avec brio. On voit dans les photos, par les députés présents, que pour la CAQ, Richelieu est un enjeu important.  Comme pour tous les candidats à l’exception de Sylvain Rochon, on a négligé l’aspect vidéo. Les communiqués ont été nombreux et variés. Jean-Bernard Émond a démontré une aisance lors du débat donnant sans doute confiance aux électeurs de Richelieu.

siteweb1facetestpintwitter

 

 

SITE WEB 8/10, Médias sociaux 8/10, Communiqués 8/10

 

Sol Zanetti, ON

onOption Nationale a de loin la plus belle présentation web. Un site simple, soigné, avec une grande accessibilité. Le parti n’a mis en ligne qu’une capsule vidéo pendant la campagne, et encore, cette dernière ne traite pas vraiment de Richelieu. Sur les médias sociaux, Option Nationale s’est contentée de lier la page officielle du parti à son site, n’y allant d’aucun effort particulier pour les gens de Richelieu. Sur Twitter, les gens d’ON n’ont pas inondé le hashtag #Richelieu , loin s’en faut. Au niveau des communiqués, on a tenté d’intégrer des personnalités locales lors du début de campagne pour par la suite se contenter de communiqués généraux sur des thème sensibles pour les gens de Richelieu.

siteweb1facetestpintwitter

 

 

SITE WEB 9/10, Médias sociaux 5/10, Communiqués 7/10

 

Marie-Ève Mathieu, QS

qsQuébec Solidaire n’a pas gâté sa candidate au niveau du web. On ne trouve pas accès direct à sa page de candidate sur le site du parti. On parvient à une page biographique la concernant en cherchant, mais il y a tout lieu de penser que c’est sa page de la précédente élection générale.  Au niveau des médias sociaux, QS a bien ouvert une page Facebook pour sa candidate qu’elle a cependant peu utilisé. Rien sous le hashtag #Richelieu sur Twitter, ce qui est un peu dommage puisque la candidate a un compte Twitter personnel sur lequel elle est très articulée. Au niveau communiqué, on a aussi fait preuve de simplicité volontaire, n’en n’émettant que trois repris par les médias, dont un soulignant la visite d’appui dans le comté d’Amir Khadir.

siteweb1facetestpintwitter

 

 

SITE WEB 2/10, Médias sociaux 3/10, Communiqués 5/10

 

Vincent Pouliot, PVQ

pvLe Parti vert a mis son candidat bien en évidence sur le site web du parti, sa photo occupant la parti supérieure du site. Cependant on ne trouve pas de site dédié à sa campagne, le parti mettant cependant en évidence ses communiqués de campagne. Au niveau médias sociaux, le parti s’est également contenté d’utiliser, et ce de façon modeste, ses canaux réguliers. Au niveau des communiqués, nous en trouvons trois repris par les médias, mais aucun depuis le débat du 25 février. Le Parti vert aurait pu facilement donner une meilleure visibilité à son jeune candidat local.

 

siteweb1facetestpintwitter

 

 

SITE WEB 4/10, Médias sociaux 3/10, Communiqués 5/10

 

Daniel Gaudreault, PCQ

pcqLe Parti conservateur du Québec, n’a pas mis la photo de son candidat en une de son site mais un encart permet facilement d’arriver sur la page du candidat. Cette page sobre nous donne accès aux communiqués du candidat, à la couverture de presse et au programme général du parti. Pour les médias sociaux, l’association de comté avait ses pages Facebook et Twitter qu’elle a utilisé de façon régulière, appuyée en cela par le parti. On retrouve des liens vers des articles pertinents, mais pas de photos de campagne du candidat. Au niveau des communiqués, ils ont été envoyé régulièrement, mais publié toujours avec la même photo de candidat, et recoupant simplement le programme du parti. Le tout donne à penser que la campagne de terrain fut modeste.

siteweb1facetestpintwitter

 

 

SITE WEB 7/10, Médias sociaux 7/10, Communiqués 5/10

 

Louis Chandonnet, ÉA

eaÉquipe Autonomiste n’a pas fait de changements sur son site permettant de mettre en valeur son candidat. Pour accéder à une page le concernant, le parti nous suggère d’aller sur sa fiche de présentation de l’élection générale de 2014 alors qu’il était candidat de…Pointe-aux-Trembles ! Le candidat n’avait pas non-plus de page web personnelle, utilisant la page du parti pour émettre ses communiqués. Le parti a également utilisé son compte Twitter à cette même fin, mais oubliant d’utiliser le hashtag #Richelieu ou même #polqc. Au niveau des communiqués, la campagne fut très tranquille quoique le candidat vient d’émettre 2 communiqués ces derniers jours.

 

siteweb1facetestpintwitter

 

 

SITE WEB 2/10, Médias sociaux 2/10, Communiqués 4/10

Print Friendly
Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Discussion

Pas de commentaires encore.

Post a Comment