Verchères

World Interiors News Awards 2015 : Félix Guyon honoré !

Les-Ateliers-Guyon_mobilier-urbain_voiles_Vercheres_01.2 (1)

Félix Guyon, un citoyen de Verchères, a été honoré cette année pour son beau travail au World Interiors News Awards 2015

Ancien visage de La Firme, reconnue notamment pour le design du Quai no4 de la rue Masson à Montréal, Félix Guyon a quitté la ville pour s’installer à Verchères, son village natal. La municipalité a décidé de faire appel à ses services afin de réaliser un monument rendant hommage aux familles fondatrices du lieu en 1670. Ce mobilier urbain, inspiré par le vent et l’eau, nous transporte dans une histoire autant collective que personnelle. C’est ce mobilier qui a été primé à Londres.

« Lorsque la municipalité m’a demandé de travailler sur ce projet, j’ai tout de suite été emballé et aussi très inspiré. M’offrir l’opportunité de travailler sur un monument rendant hommage au village de mon enfance et à ses ancêtres, tout en me laissant presque carte blanche, était un rêve et une manière pour moi de dire merci à tous ceux qui ont bâti l’endroit où j’aime vivre aujourd’hui » de mentionner l’artiste.

Félix Guyon se démarque par son approche artistique du design. Favorisant une esthétique très léchée, contrastant les époques, les styles et les matériaux, il cherche à créer des pièces uniques plutôt qu’industrialisées. Grâce aux matériaux nobles qu’il utilise jusqu’aux artisans locaux avec lesquels il travaille, il s’assure ainsi de promouvoir le savoir-faire québécois et de le propulser ici comme ailleurs.

C’est justement cette approche qui a attiré l’attention de l’équipe de la municipalité de Verchères, un petit village à 30 minutes de Montréal sur les rives du Saint-Laurent. « Lorsque Martin Massicotte, l’urbaniste de la ville, m’a parlé de son idée, je me suis tout de suite mis dans la peau des habitants du XVIIe siècle; une époque sans routes dont le seul moyen de locomotion était le bateau, l’eau et le vent. L’idée se présentait presque d’elle-même. »

Le concept est simple : créer une œuvre hors du commun où les usagers peuvent s’asseoir confortablement et contempler, au son du vent et des vagues, le fleuve qui les a jadis amenés à s’installer là, aux abords du Saint-Laurent. Le designer souhaitait réaliser un monument commémoratif tout en intégrant la fonction de mobilier urbain. Il a ainsi imaginé ces majestueuses voiles de chêne blanc, de béton et de métal, qui font écho à ce chapitre de l’histoire et qui seront installées à l’endroit où seyait en 1670 le fort de Verchères. Le chêne blanc a été choisi par le designer puisque ce même bois était utilisé au XVIIe siècle pour la construction des voiliers et barils.

Les citoyens peuvent voir- et utiliser- ses magnifiques bancs au parc des Pionniers de Verchères.

 

Print Friendly
Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone